Bonnes pratiques pour réussir le déploiement IPV6

Le monde Arabe doit se fixer l’objectif d’une large mise en œuvre d’IPv6 d’ici 2011. En pratique, au moins 25 % des utilisateurs devront pouvoir se connecter à l’internet IPv6 et accéder à leurs principaux fournisseurs de contenus et de services sans constater de différence importante par rapport à IPv4.

La quantité et la nature des efforts à déployer pour adopter IPv6 diffèrent selon les acteurs et dépendent de chaque cas particulier. De ce fait, il est pratiquement impossible d’évaluer de manière fiable le coût total de l’introduction d’IPv6 dans le monde entier. L’expérience acquise lors de la réalisation de projets montre que les coûts peuvent être maîtrisés à condition que le déploiement soit progressif et planifié. Il est recommandé d’introduire IPv6 étape par étape, notamment à l’occasion de mises à jour de logiciels et d’équipements, de changements dans l’organisation et de mesures de formation (qui peuvent sembler sans rapport avec IPv6 a priori). Afin d’exploiter pleinement ces synergies, l’ensemble de l’organisation doit être sensibilisée au problème. En effet, les coûts seront nettement plus élevés si IPv6 est introduit en tant que projet distinct et avec des contraintes de temps.

Approche en phase par phase pour le déploiement IPv6

Approche en phase par phase pour le déploiement IPv6

IPv6 sera introduit aux côtés des réseaux IPv4 existants. Les normes et les technologies permettent une adoption progressive d’IPv6 par les diverses parties concernées, ce qui aidera à maîtriser les coûts. Les utilisateurs peuvent employer des applications IPv6 et produire du trafic IPv6 sans attendre que leur FAI leur propose une connexion IPv6. Les FAI peuvent accroître leurs capacités IPv6 et proposer ces capacités en fonction de la demande constatée.

Il est difficile de déclencher un mouvement collectif pour la mise en œuvre d’IPv6 car les parties intéressées ne peuvent se fonder sur les décisions de tiers. Dans cette situation, beaucoup de parties intéressées adoptent une position attentiste en ce qui concerne IPv6, ou préfèrent se rabattre sur des solutions IPv4 éprouvées. En conséquence de ce qui précède, le rythme de l’adoption d’IPv6 est trop lent, comme déjà mentionné. Dans une telle situation, le marché, par des mesures appropriées, peut encourager les personnes et les organisations concernées à s’engager dans le sens voulu. Ces mesures s’inscrivent sous les volets suivants :

Décisionnel

Les mesures décisionnelles servent à concrétiser une volonté politico-économique pour déployer IPv6 à une échelle nationale. Les actions qui peuvent être entreprises sont :

  1. Création de taskforce et / ou une commission nationale dont le but est d’orchestrer le déploiement à l’échelle de chaque pays le déploiement d’IPv6.  Cette taskforce sera un point de relais entre les différentes parties prenantes et sera aussi garante de la réussite du projet.
  2. Création d’un centre d’excellence et de formation tous niveaux pour IPv6 : le capital humain étant très important dans toutes les phases de projet, ce centre d’excellence permettra de transmettre le savoir faire nécessaire  aux équipes techniques et administratives.
  3. Recommandations pour la passation de marchés équipements informatiques et télécoms dans une première phase pour la prise en charge d’IPv6 : dans une optique de minimiser les coûts de travaux évitables.
  4. Obligation d’exiger la prise en charge d’IPv6 au niveau de la passation de marchés publics et recommandations pour le secteur privé dans une deuxième phase.

Réglementaire

Mettre en œuvre les mécanismes nécessaires en vue de sensibiliser le législateur à l’existence de ce nouveau protocole pour qu’il soit pris en compte d’un point de vue légal, et pour s’assurer de la non dérogation aux droits de la vie privés.

Sensibilisation

Un rôle important des gouvernements consiste à participer à la sensibilisation et à aider à minimiser les barrières éventuelles, en complément des initiatives actuelles des acteurs du secteur privé. La sensibilisation croissante à ce problème imminent a commencé dans tous les forums sur la numérotation technique, chez un certain nombre de professionnels de la normalisation ainsi que chez les opérateurs de réseaux. Des efforts significativement étendus sont nécessaires pour que tous ceux qui dépendent des adresses IP, à commencer par les Registres Internet locaux, soit bien conscients de la saturation prochaine des adresses IPv4 non attribuées, du rythme auquel elle va avoir lieu et de ses impacts probables. Alors qu‘existe un certain nombre de ressources pour la diffusion d‘information aux administrateurs de réseaux, davantage de ressources devraient être étendues, accessibles aux utilisateurs et globales, afin qu‘elles puissent être appréhendées par l‘ensemble des parties impliquées dans l‘économie de l‘Internet : des gouvernements aux spécialistes techniques en passant par les dirigeants des entreprises et autres décideurs économiques. Les points suivants sont à prendre en compte :

  1. Journées de vulgarisation de l’accès en IPv6
  2. Journées techniques pour les opérateurs et les FSI
  3. Journée informationnelles à l’attention des acteurs dans le secteur privé orientées par chaque secteur
  4. Workshops techniques débutants et avancés sur IPv6
  5. Création de projets pilotes avec la communauté de recherche et scientifique
  6. Création de projets pilotes avec de les structures représentant chaque corps de métier
  7. Sites web informationnel fédérateur et espace de partage d’expérience autour d’IPv6 (Knowledge base)
  8. Mise à jour du contenu académique et des cursus universitaires

Planification / organisation

Comme mentionné auparavant, il est primordial de bien planifier ce projet en vue de minimiser les coûts et d’augmenter la valeur ajoutée des différentes actions à entreprendre. Au cours de ce processus il est fortement recommandé de procéder à :

  1. Etude et inventaire du parc matériel existant
  2. Etude et inventaire des applications existantes et la nécessité ou non de prendre en charge IPv6
  3. Etude de risque
    1. Volet intégration d’IPv6
    2. Abstinence d’intégrer IPv6
  4. Elaboration d’un plan détaillé de la migration comportant des délai , les acteurs
  5. Elaboration de procédures génériques et spécifiques de migration
  6. Elaboration de document de certification/validation de la prise en charge d’IPv6
  7. Elaboration des critères d’appréciation de l’accomplissement du projet d’intégration/migration à un niveau national, sectoriel, et aussi pour chaque entité
  8. Elaboration d’une stratégie d’exclusion du projet : cette stratégie identifiera les applications et systèmes qui ne requièrent pas une transition pour leur offre de service.
  9. Elaboration d’un calendrier de livrables sur l’état d’avancement
  10. Elaboration d’un calendrier d’audit de la prise en charge d’IPv6

Acteurs en jeu

Compte tenu de l’ubiquité de l’Internet et du réseau IP, plusieurs acteurs sont inclus dans ce projet, avec différents niveaux et domaines de compétence et d’implication. Les acteurs majeurs sont :

  1. Opérateurs
  2. Fournisseurs de Services/Accès  Internet
  3. Régulateur(s)
  4. Gouvernement
  5. Représentant de chaque métier/industrie à travers les associations professionnelles
  6. Représentant par spécialité académique et par niveau académique
  7. Acteurs dans le domaine économique
  8. Acteurs dans le domaine industriel
  9. Acteurs dans le domaine de l’intelligence
  10. Acteurs dans le domaine de la sécurité

Exécution

L’implémentation et la mise en exécution du planning du projet pourrait inclure les actions suivantes susceptibles de faciliter et accélérer le déroulement de certaines opérations :

  1. Création de mini-taskforces par secteur /métier /spécialité
  2. Mises au point régulières entre les différentes taskforces
  3. Formation de ressources humaines
  4. Elaboration de plan de migration types par secteur /métier /spécialité

Technique

D’un point de vue technique, plusieurs solutions soft ou hard existent sur le marché, et ce sur différents segments verticaux (équipements réseau, sécurité, applicatifs de gestion,…), prenant en charge IPv6. Devant ce constat il est essentiel, afin d’accomplir un déploiement de manière transparente, de entamer les initiatives suivantes :

  1. Listing de tous les constructeurs supportant IPv6
  2. Listing tous les éditeurs de logiciels supportant IPv6
  3. Listing des solutions qui prennent en charge IPv6 par métier
  4. Elaboration et mise en œuvre, dans la mesure du possible, d’un service de téléchargement de patchs pour la prise en charge d’IPv6
  5. Veiller à une transition transparente par rapport à l’utilisation des services internet
  6. Veiller à la non rupture des services et à la non détérioration de la qualité de service
  7. Plan de secours pour faires machine arrière
  8. Plan/politique de Sécurité pour les plateformes en production
Content