Situation dans le monde arabe

Comparativement aux pays développés, les pays arabes se trouvent être en retard par rapport à l’adoption et l’implémentation de l’IPv6. Il y a lieu de pousser vers plusieurs efforts organisés et harmonisés autour de la question. Ceci étant, il est à noter que quelques initiatives ont déjà  été entreprises :

  • Publication des Articles dans les Mass médias.
  • Quelques informations de base sur l’existence du projet de transition et de disponibilité des ressources IP sur le site web des LIR.
  • Entreprise de télécommunication et transport des données : Assistance dans des séminaires et Forums de niveau International.
  • Initiatives de formation rares, quelques formations sont faites en collaboration avec le RIR «AFRINIC , RIPE et APNIC».
  • Quelques études au niveau de la recherche académiques et scientifiques. Thèses de Doctorat et Projet de fin des études supérieurs dans le domaine des réseaux de télécom.

Aussi est-il important de mentionner que certains pays arabes sont plus avancés que d’autres pour ce qui est l’implémentation IPv6 :

  • Egypte
    • Task Force ou commission Nationale : http://ipv6tf.org.eg/
    • Plateforme LAB et de recherche : oui
    • Plan de déploiement et transition : non
    • Formations et sensibilisation : oui
  • Maroc
    • Task Force ou commission Nationale : http://www.misoc.ma/
    • Plateforme LAB et de recherche : non
    • Plan de déploiement et transition : non
    • Formations et sensibilisation : oui
  • Tunisie
    • Task Force ou commission Nationale : http://www.ipv6net.tn + commission nationale 2009
    • Plateforme LAB et de recherche : oui
    • Plan de déploiement et transition : non
    • Formations et sensibilisation : oui
  • UAE
  • Arabie Saoudite
    • Task Force ou commission Nationale : http://www.ipv6.org.sa
    • Plateforme LAB et de recherche : oui
    • Plan de déploiement et transition : oui
    • Formations et sensibilisation : oui
Content